SOUS LE CAPOT.fr

Accueil > Articles > anti_pollution >

Généralités

icone_technologie icone fleche

Introduction

icone_technologie icone fleche

III - Les rejets selon le carburant

   1. Essence contre Diesel, une histoire de combustion

Les véhicules à essence emettent plus de monoxyde de carbone (CO), et de dioxyde de carbone (CO2) que ceux roulant au gazole. Les moteurs à essence sont ainsi plus nocifs en terme d'effet de serre et de réchauffement climatique. En revanche, les moteurs Diesel sont bien plus emmetteurs d'oxydes d'azote (NOx) et de particules. Ils sont donc plus dangereux pour la santé humaine. D'où une politique récente d'interdiction des vieux véhicules Diesel dans les grandes villes françaises.

Pourquoi une telle différence dans l'émission de polluants entre les moteurs essence et Diesel? Pour comprendre, il faut comparer les deux modes de combustion utilisés.

   2. La place des véhicules électriques

Il ne faut pas oublier les voitures électriques dans l'émission de polluants. Cela peut paraître étonnant, car ce type de véhicules n'émettent effectivement pas directement de polluant sur la route. Mais n'oublions pas que la production d'électricité nécessite de grandes infrastructures de type centrales électriques, et ces dernières n'échappent pas aux lois des rendements. En effet, un moteur thermique actuel a un rendement d'environ 30%. C'est à dire qu'il faut 100 joules d'énergie thermique pour produire une trentaine de joules d'énergie utile au déplacement du véhicule. Les moteurs électriques ont un rendement bien plus grand (environ 90%) que les moteurs thermiques. Mais la production d'électricité dans les grandes centrales est soumise également à un rendement d'une trentaine de pourcent! Cela veut dire que si toute l'énergie électrique que l'on met dans son véhicule électrique est produite par une centrale à charbon ou à pétrole, le bilan en therme d'emission est le même qu'avec une voiture classique. Ou peut-être même pire car la construction des batteries est extrêmement énergivore et les voitures électriques sont plus lourdes et donc nécessites plus d'énergie pour être mise en mouvement (ceci n'est pas valable à vitesse constante car seul l'aérodynamisme (S.Cx) et les frottments internes des pièces du véhicules sont à l'oeuvre dans ce cas). Heuresement, en France, l'électricité est en très grande majorité produite avec la technologie nucléaire, qui n'émet pas de polluants dans l'air. Mais la France fait figure d'exception dans le monde. Les autres grandes puissances produisent en majorité leur électricité à partir du charbon, du pétrole ou du gaz (le moins émetteur des trois).

Photographie de la centrale thermique au charbon de Gelsenkirchen en Allemagne

Centrale thermique au charbon de Gelsenkirchen en Allemagne

icone_technologie icone fleche

Voir également

icone_technologie

Sommaire